Nos adhérents nous signalent ...


UN BIEN BEAU MOMENT

au Bayreuth Baroque Opera Festival 2021

La deuxième édition du Bayreuth Baroque Opera Festival, dirigé par Max Emanual Cencic, a été une parfaite réussite.

Dans le cadre de l’Opéra des Margraves, un bijou rococo, étaient présentés deux opera seria de Nicola Porpora :

-Carlo il Calvo, déjà donné l’année précédente (c’était alors la première reprise depuis la création en 1738), un éblouissant chef d’œuvre de musicalité et de virtuosité vocale dans une mise en scène pleine d’humour et de piquant qui réunissait les plus grands contre ténors et sopranistes du moment : outre Max Emanual Cencic, qui a également assuré la mise en scène, intervenaient Franco Fagioli , Bruno de Sà, un sopraniste. Ils étaient accompagnés d’une distribution à la hauteur parmi laquelle l’éblouissante Julia Lezhneva, et un jeune ténor tchèque Petr Nekoranec (qui s’est fait remarquer récemment par un remarquable CD consacré à des French Arias, un florilège airs d’opéras et opéras comiques français).

-et, en version concert, Polifemo, œuvre d’un style plus bucolique, à la distribution de laquelle s’étaient joints notamment Yuri Mynenko, contre-ténor et Pavel Kudinov, baryton ;

Complétait le programme une exécution de l’oratorio de Haendel Juda Maccabée et divers récitals, notamment de Dorothee Oberlinger, Simone Kermes et Jakub Josef Orlinski, ainsi que des œuvres instrumentales.

L’année prochaine sont programmés un opéra de Vinci Allesandro nell’Indi, et une œuvre française co-écrite par Molière et Lully.

Vu l’excellence de cette manifestation, je compte y participer de nouveau. Avis aux amateurs…Bayreuth n’est qu’à 750km ; c’est une très jolie ville, historiquement très riche et siège du bien connu Festspiel Haus de Wagner.

Christian Coppey


Connaissez-vous l'association

"Chambre à part "?

Des concerts d'une heure

souvent à 11h  le dimanche matin

en toute convivialité,

avec des programmes classiques ou découvertes !

  


Deux suggestions pour les amateurs de musique et d’opéra baroques :

 

1/ Si l’on veut accompagner et soutenir le Concert d’Astrée, orchestre baroque en résidence à l’Opéra de Lille et dirigé par Emmanuelle Haïm, on peut rejoindre l’association des Amis du Concert d’Astrée (toutes les informations sur www.leconcertdastree.fr/lesamis).

 

2/ Lors d’un passage à Londres, une visite à la maison de Haendel est une expérience émouvante. Le compositeur l’a habitée dès 1723 jusqu’à son décès en 1759 ; elle a peu changé depuis.

Siège du Händel Museum, elle rassemble des meubles, objets et documents évoquant la vie du musicien à Londres et la vie musicale dans la ville à l’époque. Une animation musicale est assurée pendant la journée par des instrumentistes et des concerts y sont donnés.

Comme, par le plus grand des hasards, Jimmy Hendrix a occupé la maison voisine, un étage lui est réservé, et le musée, ainsi élargi, s’intitule aussi Händel and Hendrix in London. (informations sur les sites respectifs)